LA PROMOTION DE L’AGRICULTURE « NATURELLE » AUPRÈS DES PAYSANS VIETNAMIENS

LA FERME-MODÈLE    

Notre activité de soutien des paysans qui datent de fin 2014 continue et reste un enjeu majeur. Nous avons aidé certains projets en 2014 et 2015 dont certains connaissent maintenant un bel essor. Depuis mi 2015, la base de notre action est devenue la ferme-modèle « organic » que nous accompagnons. Cette ferme sert d’outil de promotion de l’agriculture « naturelle ». Les 12 emplois créés en 2016 ont été maintenus en 2017.

Cette ferme produit essentiellement des légumes selon l’agriculture « organic » (norme « bio » vietnamienne). Elle distribue en direct à des clients situés dans des grandes villes comme Saïgon.
La demande ne cesse d’augmenter. La boutique qu’elle possédait en propre depuis fin 2016 pour vendre à des clients locaux à Kon Tum a été fermée faute d’équilibre économique. Le marché dans cette ville n’est pas significatif à ce stade. Des partenariats avec d’autres boutiques locales devraient permettre de conserver cet ancrage commercial local. Elle achète aussi des produits issus d’autres fermes de Kon Tum qui respectent un cahier des charges de production propre (cf. ci-dessous).

La ferme-modèle est donc à la fois productrice de légumes et maîtrise son marché aval. Gage de marge plus confortable.

Il faut savoir que cette ferme reçoit de très nombreux visiteurs (fermiers, écoles, stagiaires, etc.) quelques fois plus de 2, 3 par semaine issus de la région mais également de tout le Vietnam !

Cette année, une trentaine de jeunes professionnels de 25 à 32 ans, cherchant une manière de vie plus saine et voulant ainsi trouver une voie professionnelle adaptée, sont restés en moyenne 3 à 4 semaines comme volontaires bénévoles pour planter du riz dans une zone de montagne sur un terrain contrôlé par la ferme modèle. Ils ont été ainsi sensibilisés à l’agriculture « naturelle » et ont pu bénéficier de nombreux échanges et de conseil pour leur avenir professionnel.

Retour sur 2017 :
– Cette jeune « ferme-modèle » a bénéficié de notre appui en particulier pour consolider sa trésorerie et sa gestion afin de l’aider à trouver son équilibre économique (atteint depuis l’été 2017) ainsi qu’une aide financière aux investissements nécessaires pour poursuivre son développement (nouveaux terrains à rendre propres, équipements complémentaires). Cette ferme exploite 2 ha en 2017. Elle a doublé sa surface ;
– Cette ferme a donc permis de recevoir une cinquantaine de visiteurs ponctuels mais aussi une trentaine de stagiaires et/ou volontaires pour des séjours de plusieurs mois.

Plan 2018 :
– La ferme modèle devient autonome mais reste fragile et nous restons proches en cas de difficulté.
Les aides financières ne devraient plus avoir lieu d’être ;
– Cependant nous souhaitons continuer à l’aider à promouvoir ses activités de sensibilisation à l’agriculture « naturelle » en particulier l’accueil des jeunes professionnels. Un soutien financier à cette activité pourra être donné.

L’ACHAT/VENTE DES PRODUCTIONS DES PAYSANS

La ferme-modèle achète donc à des paysans conformément à un cahier des charges de production progressivement « organic ». Elle forme ces paysans à la qualité désirée. Elle créé même des partenariats avec certains pour les aider à diversifier et à transformer tout ou partie de leur production en « organic » : elle aide à choisir les semences, aide à planter, à soigner les cultures et bien sûr achètent les récoltes ou aident à les vendre en direct. Cela va jusqu’à replanter en forêt des arbres fruitiers, luttant ainsi contre la déforestation.

C’est évidemment une action sur le long terme pour transformer les habitudes, acquérir les nouvelles compétences et rendre propre les terrains. Ce sont 12 paysans et donc 12 familles, soit entre 200 et 250 personnes qui sont concernées en 2017.

Retour sur 2017 :
– L’équipe D☰V☰NIR de 2 personnes a poursuivi son accompagnement des paysans pour les aider à pérenniser l’évolution des changements de méthode de production, soit une douzaine de paysans ;
– 3 nouveaux paysans ont vendus à la ferme-modèle en 2017 et 4 paysans ont démarré leurs propres fermes en 2017.

Plan 2018 :
– Compte tenu de l’autonomie plus grande de la ferme modèle,  la laisser agir en achetant/ vendant
– Maintenir la sensibilisation des visiteurs et l’aide au démarrage de projets viables.

DE NOUVELLES ACTIVITÉS CHEZ LES PAYSANS 

2 actions principales prévues :
– Pour aller plus loin dans la constitution d’une véritable filière maîtrisée par les paysans, il est utile de démarrer une activité de transformation de certains produits cultivés. On s’appuiera sur une première approche artisanale engagée par la ferme-modèle comme les bananes séchées. Un petit atelier de fabrication pourrait être construit. Nos partenaires à Saigon nous garantissent l’achat des productions. Nous aurions ainsi un début de filière complète de production, de transformation et de vente, source d’amélioration des marges et des revenus.
– Il s’agit d’une toute première étape pour aider des paysans à diversifier leur production de riz et de manioc par la production animale, en les aidant à créer des élevages de poulets (et les œufs). Et de porcs. Toujours en respectant la norme « organic ».

Retour sur 2017 :
– L’aide apportée à la création de deux premiers poulaillers a été assurés ainsi qu’un petit élevage de cochons.
– Pour l’atelier, une première étape a été franchie en 2017 par l’achat d’un terrain pour faire une plantation d’arbres fruitiers et d’herbes aromatiques, ressources pour l’atelier.

Plan 2018 :
– La priorité est l’installation de l’atelier de transformation (bananes séchées, huiles, herbes séchées, confitures, etc.)
– Poursuivre l’aide apportée à la création de mini-élevages.

Toutes les dernières actualités des projets au Vietnam sur notre BLOG

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options